Je viens d’emménager

Je viens d’emménager et je souhaite connaître les bonnes pratiques quant aux us et coutumes de la copropriété.

Boites aux lettres et étiquettes d’interphones:

Pour que l’harmonie de la résidence soit préservée, les étiquettes des boîtes aux lettres, celles des interphones et celles du tableau nominatif doivent respecter un format unique.

Tout bailleur dont le locataire est nouveau, et tout nouveau copropriétaire, doivent prendre en charge le renouvellement de ces étiquettes un mois avant leur emménagement dans les locaux.

Pour cela ils doivent suivre la procédure suivante :

  1. Le bailleur ou le nouveau copropriétaire doit informer SOCAGI du changement de résident par messagerie à courrier@socagi.fr ou par téléphone au 01 75 45 84 64, en précisant :
    1. le bâtiment et l’étage,
    2. pour le bailleur, le nom, le prénom, l’adresse de messagerie et le n° de téléphone du nouveau résident, et éventuellement les coordonnées de l’agence gérante de la location,
    3. pour le nouveau copropriétaire, son nom, son adresse de messagerie et son n° de téléphone, ainsi que le nom du copropriétaire précédent,
  2. SOCAGI envoie à la société « Les Ateliers Léa » une demande de renouvellement d’étiquette à atelierslea@aol.com ou par téléphone au 01 45 43 81 51 portant :
    1. le nom de la résidence (94 av de Paris Versailles),
    2. le nom, l’adresse de messagerie et le n° de téléphone du nouveau résident,
    3. le numéro de lot: celui-ci sera porté sur l’étiquette de boîte aux lettres, et sur l’étiquette du tableau nominatif,
    4. le nom à porter sur l’étiquette de boîte aux lettres (une étiquette avec deux noms est possible), en majuscules, sans le prénom, ainsi que sur l’étiquette d’interphone et sur l’étiquette du tableau nominatif (un seul nom sur cette dernière étiquette ; si deux noms sur l’étiquette boîtes aux lettres, alors deux étiquettes sur le tableau),
    5. le bâtiment: A, B ou C, à porter sur l’étiquette du tableau nominatif.
  3. Les Ateliers Léa envoient à SOCAGI la facture par messagerie (environ 30 € si trois étiquettes) et les étiquettes par courrier,
  4. SOCAGI prévient le bailleur ou le nouveau copropriétaire de l’arrivée des étiquettes, affecte les dépenses au compte de copropriété correspondant, et lui indique le membre du Conseil Syndical à prévenir pour la mise en place des étiquettes,

Le bailleur ou le nouveau résident prend rendez-vous avec ce membre du Conseil Syndical qui pose ensuite les étiquettes en sa présence.

 L’étiquette de boîte aux lettres ainsi que celle d’interphone doivent impérativement être au format standard. Toute étiquette provisoire sera retirée sans délai.